Ad: Fall 2020

IMPORTANT - ALL OUR OPERATIONS ARE CURRENTLY RUNNING REMOTELY

APPOINTMENTS AND REGISTRATION CANNOT BE MADE IN PERSON FOR THE TIME BEING

Private lessons may be arranged at your home during the Fall term - Find out more

In person classes available in Larchmont only - other classes 100% online

Seats still available in toddlers classes, children & teens classes, Francophone classes and adults classes

New Francophone "CM1" class starting on September 21st
New toddlers classes starting on September 21st and 24th
New children classes starting on September 23rd
New Advanced Level class for adults starting on September 24th

TO ENROLL FOR CLASSES CALL US AT (914) 681 - 8735 or contact us here

New! Free sample classes - enroll here

New! Pre-enrollment for upcoming workshops and club - Click here

Encore un peu de culture

Encore un peu de culture

During these days of isolation, while we sometimes have a lot of time to kill, secret artists appear! In this fun text found by our teacher Hélène, an anonymous author played with French language and expressions to describe the consequences of the coronavirus outbreak. 

“La langue française est formidable:

Les problèmes des boulangers sont croissants,1 
Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,2 
les éleveurs de volailles se font plumer,3
les éleveurs de chiens sont aux abois,4
les pêcheurs haussent le ton!5
Et bien sûr, les céréaliers sont "sur la paille".6
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,
les viticulteurs trinquent.7
Heureusement, les électriciens résistent.
Mais pour les couvreurs,8 c'est la tuile9 et
certains plombiers prennent carrément la fuite.10
Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent,11
dans l'espoir que la direction fasse marche arrière.12
Chez EDF,13 les syndicats sont sous tension,
mais la direction ne semble pas au courant.14
Les cheminots voudraient garder leur train de vie,15
mais la crise est arrivée sans crier gare,16 alors...
Les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.17
Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied,18
les croupiers 19 jouent le tout pour le tout,20
les dessinateurs font grise mine,21
les militaires partent en retraite, les imprimeurs dépriment
et les météorologistes sont en dépression.
Chers tous, c'est vraiment une mauvaise passe 22 et cerise sur le gâteau 23, même les maisons sont closes.24

(Auteur inconnu)

Here is a little explanation of the expressions used in the text:

  1. Croissant: en augmentation
  2. Défendre son beefsteak (parfois écrit “bifteck”): défendre ses intérêts
  3. Se faire plumer: se faire escroquer et ruiner
  4. Être aux abois: être dans une situation désespérée / aboyer: cri du chien
  5. Hausser le ton: s’énerver en parlant fort / thon: un poisson
  6. Être sur la paille: être ruiné
  7. Trinquer: avoir beaucoup de problèmes / entrechoquer des verres avant de boire
  8. Couvreur: spécialiste des toitures (roofer)
  9. Tuile: événement imprévu et malheureux / élément du toit de certaines maisons
  10. Prendre la fuite: s’enfuir
  11. Débrayer: faire grève / manoeuvrer une pédale de débrayage (declutch)
  12. Faire marche arrière: changer d’avis 
  13. EDF: Electricité De France
  14. Être au courant: savoir quelque chose
  15. Train de vie: rythme de vie, routine
  16. Crier gare: prévenir
  17. Vivre au jour le jour: vivre sans penser au lendemain
  18. Travailler d’arrache-pied: travailler avec beaucoup d’efforts
  19. Croupier: employé d’une maison de jeu
  20. Jouer le tout pour le tout: prendre des risques pour sortir d’une situation difficile
  21. Faire grise mine: avoir l’air déprimé
  22. Mauvaise passe: mauvaise période
  23. Cerise sur le gâteau: détail final
  24. Maison close: lieu de travail des prostituées