Ad: Summer 2020

IMPORTANT - ALL OUR GROUP CLASSES ARE CURRENTLY RUNNING ONLINE

Cultural events are still taking place online! - Click here to find out more

LESSONS WILL RESUME AT OUR USUAL LOCATIONS IN SEPTEMBER

Private lessons may be arranged at your home during the Summer - Find out more

Interested in joining our upcoming Summer term? Contact us here or visit this page

FALL SESSION - PRE-ENROLL HERE

Un peu de culture

Un peu de culture

While some people might get bored during the local coronavirus outbreak, others feel inspired and more creative when working from home.

See a wonderful example here, found by our teacher Juliette. Will you recognize the famous French play she is referring to? :)

Un peu de culture

De cet étrange virus qui déjà nous assomme
On pourrait dire…Oh ! Dieu !... Bien des choses en somme…
En variant le ton- par exemple, tenez :

Impatient : « Ce soir 20h Macron va parler
Il annoncera sans doute le confinement »

Méthodique : « Gel, masque, gants et désinfectants,
Je bouterai hors de France ce virus de malheur»

Inquiet : « Voilà arrivée notre dernière heure
Les hôpitaux ne peuvent déjà plus faire face »

Descriptif : « C’est un rhume!... C’est une grippe !... C’est le Sras !
Que dis-je c’est le Sras ? ... C’est une pandémie ! »

Protectionniste : « Gageons que cette maladie
Des frontières rappellera la plus-value»

Stratège : « Pâtes, riz, conserves mais surtout PQ
C’est bien à l’état de siège que je me prépare ! »

Opportuniste : « Munis de toutes ces denrées rares
C’est au marché noir que je ferai fortune ! »

Sceptique : « M’est avis que de cette infortune
Nous grossissons les traits cédant à la panique »

Religieux: « Aux malades apportons le viatique
C’est à l’âme et non au corps qu’il donne le salut »

Lettré: « Relisons donc La Peste d’Albert Camus
De cette épidémie nous connaissons la fin »

Girouette : « Hier encore ce virus n’était rien
Mais ce matin je déclare la guerre sanitaire »

Epicurien : « Avant que les choses n’empirent
Buvons une dernière fois à l’amour et la joie »

Spirituel : « De la nature l’homme s’est cru le roi
Le voilà tout petit face à une bactérie»

Offusqué : « Comment ? Ils nous demandent de voter ?
Ce n’est pourtant pas là une priorité ! »

Pensif : « Voilà que nos aînés sont confinés
A l’abri, mais sans doute tristes à en mourir »

Moqueur : « Les cheminots n’ont qu’à bien se tenir
Le corona bloque le pays pour quarante jours »

Complotiste : « Permettez, je me méfie toujours
Des catastrophes qu’orchestrent les puissants »

Admiratif : « Comme ils sont beaux tous ces soignants
Qui du matin au soir s’activent pour les blessés »

Lyrique : « La France touchée, la France confinée
Mais la France rassemblée dans une union sacrée »

Voilà ce qu’à peu près Cyrano nous dirait
Mais pour conclure sans doute il nous demanderait :

« Du panache, encore du panache, toujours du panache ! »